Catégories
ACTUALITES HOMEPAGE

Le Français, témoin des pôles partenaire de l’Association les Amis de Jean-Baptise Charcot

Le Français, témoin des pôles partenaire de l'Association Les Amis de Jean-Baptiste Charcot !
partenariat les amis de JB charcot
L’œuvre utile de Jean-Baptiste Charcot se poursuit… 
 
Le fonds de dotation Le Français, témoin des pôles et l’association Les Amis de Jean-Baptiste Charcot ont signé un partenariat visant à conjuguer leurs efforts pour soutenir ensemble des actions de sensibilisation à la fragilité des environnements polaires et les problématiques climatiques des jeunes générations.
 
Objectif : Faire découvrir au plus grand nombre et en particulier à la jeunesse chère à Jean-Baptiste Charcot, l’histoire de cet explorateur polaire, de ses hommes et de toutes les missions exploratoires et scientifiques qu’il a menées.
 
Anne Manipoud Charcot, l’arrière-petite-fille de Jean-Baptiste Charcot, est la présidente de l’association Les Amis de Jean-Baptiste Charcot. Elle est également administratrice du fonds de dotation Le Français témoin des pôles.
 
À l’occasion de notre escale malouine, elle est venue à plusieurs reprises à bord du Français.  Les élèves de L’Ecole des pôles ont ainsi eu la chance d’évoquer la mémoire de son arrière-grand-père et d’en apprendre un peu plus sur celui qu’elle appelle son « Grand-Papi Bateau ». Elle a ainsi pu échanger avec des élèves de 5ème du collège Moka de Saint-Malo et des élèves de CM2 le lendemain avant de rencontrer la fondation EDF. Quel plaisir de voir l’histoire polaire se transmettre de cette manière, avec passion et émotion ! 
Anne Manipoud Charcot et les élèves de 5ème du Collège Moka à bord du Français à Saint-Malo

L’histoire et les valeurs de Jean-Baptiste Charcot font partie du programme pédagogique dispensé à ces jeunes. Ils en retirent une source d’inspiration et découvrent Jean-Baptiste Charcot, explorateur du début du XXe siècle et pionnier de la pensée écologique moderne.

Je suis ravi de signer cette convention de partenariat entre Les Amis de Jean-Baptiste Charcot et Le Français, témoin des pôles.

J’ai grandi dans la région de Saint-Malo profondément marquée par les expéditions de Jean-Baptiste Charcot. Il est, à titre personnel, une véritable source d’inspiration.

Pour les 6 000 jeunes que nous accueillons chaque année dans notre École des pôles , il offre une formidable leçon d’humanité, de courage et de puissance visionnaire.

Avec nous, ces jeunes apprennent à connaître et à aimer ce héros polaire, pionnier de l’écologie moderne.

Ensemble, nos deux organisations vont faire rayonner la mémoire de Jean-Baptiste Charcot et développer de nouveaux projets dans son sillage : expositions consacrées aux grandes expéditions polaires, conférences sur les zones arctiques et antarctiques, expéditions scientifiques.” 

Jacques Pétry, président du fonds de dotation Le Français témoin des pôles

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’Association Les Amis de Jean-Baptiste Charcot : www.jbcharcot.fr
 
Merci à nos mécènes qui nous soutiennent dans cette formidable aventure polaire et environnementale : La Fondation Iris, Ouréa, Bluspark,

Crédits photo : Oriane LAROMIGUIÈRE /  Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES HOMEPAGE Les escales de l'École Polaire

Conférence-débat avec Isabelle Autissier à la Rochelle

Conférence -Débat à la rochelle avec isabelle autissier
Isabelle Autissier à bord du Français
« Dans quelle mesure notre futur dépend-il de l’Arctique ? »
 
Pour répondre à cette interrogation, nous avons eu le plaisir d’accueillir à bord lors de notre escale rochelaise la célèbre navigatrice Isabelle Autissier, présidente d’honneur du WWF France et présidente du Conseil consultatif des TAAF,  pour une conférence consacrée à l’Arctique. Cette région du monde se réchauffe quatre fois plus vite que le reste de la planète et les pôles sont à l’épicentre du dérèglement climatique.
 
« Le monde ne changera pas si nous ne voulons pas qu’il change. […] On ne se sauvera pas tout seul. On se sauvera tous ensemble ou nous paierons tous ensemble. L’action collective nous donne du poids et de l’espoir. […] Il faut encourager les jeunes dans ce sens. »  Isabelle Autissier
 
Cette soirée a permis de rappeler l’importance des régions polaires dont nous dépendons toutes et tous et a renforcé notre engagement à offrir aux jeunes les clés de compréhension et les solutions au réchauffement climatique.
 
C’est pour cela que nous avons choisi de les placer au coeur de nos activités de sensibilisation lors des ateliers de L’École des pôles
 
Merci à nos mécènes qui nous soutiennent dans cette formidable aventure polaire et environnementale : La Fondation Iris, Ouréa, Bluspark,

Crédits photo : Oriane LAROMIGUIÈRE /  Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES HOMEPAGE Les escales de l'École Polaire

Escale à La Rochelle

Escale À LA ROCHELLE
DSC05389
Du 12 septembre au 14 octobre, notre École des pôles a fait escale à La Rochelle !
 
Les ateliers ont eu lieu à bord du navire Le Français, amarré dans le bassin des Chalutiers. Des classes de primaire mais aussi des collégiens et des lycéens sont venus passer des demi-journées à la découverte des régions polaires.
 
Une rentrée réussie et pleine de succès : 
  • Nous avons eu le plaisir d’accueillir 777 élèves rochelais qui ont assisté à nos ateliers de sensibilisation gratuits. Quiz, fresque polaire, solutions écologiques ou encore bilan carbone leur ont permis de prendre conscience de l’impact de nos actions sur les régions polaires.
  • Nous avons également accueilli avec succès notre première classe d’études supérieures, des 1ères années BTS informatique qui ont participé avec entrain aux jeux, débats et discussions.
  • Parmi les 36 classes participantes, 55% étaient issues de dispositifs d’inclusion (Réseau d’Éducation Prioritaire, Classes langages, classes allophones, etc.).
Nous avons ainsi accueilli à bord une classe allophone. Ces élèves ukrainiens, syriens, bangladais et bien d’autres nationalités sont arrivés récemment en France et certains ne maîtrisent pas encore la langue française.
 
Quel plaisir de de les voir s’émerveiller à bord du trois-mâts polaire Le Français, ou devant les images si particulières des pôles et leur faire découvrir ces écosystèmes extraordinaires !
 
Après l'atelier polaire, les élèves allophones du Collège Fromentin posent devant Le Français le 6 octobre 2022
Après l’atelier polaire, les élèves allophones du Collège Fromentin posent devant Le Français le 6 octobre 2022
 
Depuis le début de l’aventure, L’École des pôles a sensibilisé 6 802 jeunes !
 
Prochaine destination : Cap sur Saint-Malo du 7 au 25 novembre prochain !
 
Un grand merci aux établissements participants, et aux élèves et enseignants pour leur curiosité et engagement pour notre planète. 
 
Merci à nos mécènes qui nous soutiennent dans cette formidable aventure polaire et environnementale : La Fondation Iris, Ouréa, Bluspark,

Crédits photo : Oriane LAROMIGUIÈRE /  Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES HOMEPAGE Les escales de l'École Polaire

L’Été polaire à La Rochelle

L'été polaire à la rochelle
IMG_0026
 

Un grand succès pour l’Été polaire à La Rochelle !

Du 4 au 26 août, la fondation Le Français, témoin des pôles était en escale dans le bassin des Chalutiers de La Rochelle à bord du trois-mâts Le Français. En choisissant d’utiliser l’émerveillement suscité par les régions polaires pour parler de dérèglement climatique, un large public a pu être sensibilisé aux enjeux liés au réchauffement de ces zones glacées.  

Pour cette seconde édition de l’Été polaire à La Rochelle, les jeunes Rochelais et les estivants de passage ont voyagé avec nous vers les pôles. Présentation de la faune locale, histoire de l’exploration polaire, quiz, expériences scientifiques, fresque polaire… Tout pour apprendre en s’amusant et repartir avec de nouveaux outils pour faire face au changement climatique. 

L’Été polaire 2022 à La Rochelle en quelques chiffres-clés :

  • 352 jeunes sensibilisés aux régions polaires et au climat via :
    • 18 sessions d’ateliers réservées auprès de 13 centres sociaux et centres de loisirs rochelais la semaine
    • 7 sessions d’ateliers réservés aux familles le week-end
  • 2 119 visiteurs accueillis à bord du navire tous les après-midis, qui ont plongé dans l’histoire de l’hivernage du Commandant Jean-Baptiste Charcot en Antarctique en 1904 et ont eu accès à une exposition dédiée au rôle régulateur du climat des régions polaires dans l’entrepont du navire.

Une nouveauté !

Cet été, une nouvelle activité a fait son apparition à bord du trois-mâts Le Français : un escape game avait lieu chaque soir dans l’entrepont. Une formidable expérience à laquelle 60 personnes, adultes et jeunes, en famille ou entre amis, ont pu participer et être à leur tour sensibilisés à l’environnement. Des énigmes pédagogiques pour comprendre le rôle régulateur des régions polaires pour le climat permettaient aux aventuriers d’un soir de s’en sortir en sauvant des résultats scientifiques. Une preuve de plus que l’apprentissage passe aussi par le jeu !

Une navigation inoubliable !

Fendre les flots à bord de l’un des derniers trois-mâts de tradition polaire, cela n’arrive pas tous les jours… Vous avez été nombreux à nous rejoindre et embarquer à bord pour l’une des cinq sorties en mer organisées pendant le mois d’août. Toutes et tous ont pu participer aux manœuvres et voguer sur Le Français poussé par le vent jusqu’au Fort Boyard et l’île d’Aix. Un spectacle qui a pu faire le bonheur de nombreux curieux sur le plan d’eau !

Depuis le début de l’aventure Le Français, témoin des pôles, nous avons sensibilisé 6 025 jeunes !

Prochaine destination : La Rochelle du 12 septembre au 14 octobre.

Merci à nos mécènes qui nous soutiennent dans cette formidable aventure polaire et environnementale : La Fondation IrisOuréaBluspark, La Fondation Maison Colin Seguin, La Fondation Groupe EDF.

 

Crédits photo : Oriane LAROMIGUIÈRE /  Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES HOMEPAGE Les escales de l'École Polaire

Escale au Havre

Escale au havre
Escale Le Havre
 
Du 7 au 15 Juin, notre École Polaire a fait escale au Havre !
Nous avons eu le plaisir d’accueillir 243 élèves havrais qui ont assisté à nos ateliers de sensibilisation gratuits. Ils ont pu découvrir les régions polaires et leur place centrale dans le dérèglement climatique, le tout à bord du navire 3 mâts Le Français !
 
Quizzs, jeux, fresque polaire, solutions écologiques et bilan carbone leur ont permis de prendre conscience de l’impact de nos actions sur les régions polaires.
Nous avons également échangé avec eux sur des projets écologiques à mettre en place dans leur établissement :
  • Porter un uniforme à l’école pour éviter d’acheter des vêtements qui seraient issus de la fast fashion
  • Sensibiliser au gaspillage à la cantine
  • Faire moins de photocopies
  • Installer une poubelles de compost
Parmi les 12 classes ayant participé, 58% étaient issues de dispositifs d’inclusion (Réseau d’Éducation Prioritaire, Classes langages, classes allophones, etc.).
Au total, depuis son commencement, l’École Polaire a sensibilisé 5463 élèves !

Prochaine destination : Cap sur La Rochelle du 4 au 26 Août prochain !

Un grand merci aux établissements participants, et aux élèves et enseignants pour leur curiosité et engagement pour notre planète : Lycée Porte Océane, Lycée Schuman-Perret, École élémentaire Jehan de Grouchy 2, Collège Gérard Philippe, Collège Claude Bernard, École Moroy.
 
Merci à nos mécènes qui nous soutiennent dans cette formidable aventure polaire et environnementale : La Fondation Iris, Ouréa, Bluspark.
 

Crédits photo : Matthieu KLITTING /  Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Visite de la maison Charcot

Visite de la maison charcot
Visite_Charcot_MarieFINA (25)
Le 23 Mai dernier, Anne MANIPOUD CHARCOT a permis la visite privilégiée de la maison de la famille Charcot.

En marge de notre évènement Le Sommet des Pôles, l’arrière-petite-fille du Commandant Charcot a ouvert les portes de cette magnifique bâtisse à 54 élèves du Lycée Pablo Picasso et de l’École Alsacienne.

Elle a été construite en 1813 sur l’emplacement des jardins du château de Madrid, entièrement démoli à la fin du 18ème siècle. Le Professeur Jean-Martin Charcot et son épouse Augustine l’ont d’abord louée en 1867 pour la naissance de leur deuxième enfant, Jean-Baptiste, qui y est né le 15 Juillet. Ils en sont devenus propriétaires en 1883, et elle est restée dans la famille jusqu’à maintenant. Elle abrite de nombreux souvenirs de la vie de ces deux hommes illustres !

Souvenirs de la famille Charcot

Jean-Baptiste avait créé dans le bassin de la maison de son grand père à quelques maisons de-là le « port de yachts» où il avait installé sa flottille de bateaux. C’est également dans ce bassin qu’il fit son premier naufrage à bord d’une caisse à savon en guise de navire !

On retrouve sur son bureau l’éphéméride du dernier jour qu’il passa chez lui avant son départ pour une ultime expédition, le 9 Juillet 1936. Il aimait se réunir dans cette pièce chaque soir avec sa femme et ses filles : ils y discutaient de leur journée et des projets de chacun, c’était un moment de partage qu’il affectionnait particulièrement !

La demeure est très caractéristique de cette famille aux carrières extraordinaires et artistiques ! Si son père l’a obligé à faire des études de médecine, Jean-Baptiste a toujours rêvé de parcourir les mers. Au final, ce détour dans la médecine lui a permis de réaliser son rêve : s’il s’était d’abord engagé dans la marine comme il le souhaitait, il n’aurait probablement pas pu réaliser les expéditions qu’il a faites !

Un héritage préservé

Anne a véritablement pris conscience de l’importance de son devoir de mémoire quand elle est retournée il y a quelques années sur les lieux d’hivernage du Français et du Pourquoi Pas en Antarctique.

C’est là qu’a débuté son engagement pour préserver la mémoire et les exploits de ses ancêtres. Dans le cas de Jean-Baptiste Charcot, elle a souhaité mettre en avant ses précieuses recherches qui sont aujourd’hui utiles pour comprendre le dérèglement climatique.

Rencontre avec un historien 

Les élèves ont aussi eu l’opportunité d’échanger avec l’historien Alexandre Simon-Ekeland, qui mène actuellement des recherches sur l’exploration polaire. Il leur a montré une des étapes de ses recherches : l’archivage de l’intégralité des courriers reçus par Jean-Baptiste Charcot !

Il leur a également appris que Jean-Baptiste était bien plus connu que son père ! En effet, à l’époque de sa naissance en 1867, les journaux sont devenus bien moins coûteux, et donc accessibles à un plus grand public. Les Français suivaient avec admiration les aventures de ce Commandant hors-normes, et son visage leur était très familier, contrairement à celui de son père.

Nous tenons à remercier chaleureusement Anne Manipoud Charcot pour nous avoir ouvert les portes de cette merveilleuse demeure et pour avoir ravivé les souvenirs de cette famille extraordinaire !

Crédits photo : Marie FINA /  Le Français, témoin des pôles 2022

Retrouvez l’article sur le Sommet des Pôles juste ici !

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Le Sommet des Pôles

Le sommet des pôles
Sommet des Pôles Marie FINA 22 photo groupe
Le Sommet des Pôles à l’Académie du Climat !

Le 24 mai dernier, nous nous sommes donné rendez-vous à l’Académie du Climat à Paris avec les élèves et enseignants de trois établissements scolaires partenaires du Français, témoin des pôles : le Lycée Pablo Picasso, l’Ensemble scolaire Fénelon Notre-Dame et l’École Alsacienne.

Pendant un an, ils ont mené d’intenses recherches sur les régions polaires, et ont restitué avec brio leurs connaissances dans des créations artistiques et scientifiques : pièces de théâtre, articles, courts-métrages, etc. 

Le Sommet des Pôles était donc l’occasion de  découvrir et célébrer leurs projets, et récompenser leur curiosité !

La classe de Demain C’est Nous de l’Ensemble scolaire Fénelon Notre-Dame a pu profiter d’une visite au Musée du Quai Branly le matin : ils ont pu notamment découvrir la partie consacrée aux peuples arctiques et les nombreux objets exposés. Ensuite, direction l’Académie du Climat pour un pique- nique zéro déchet !

Le temps d’une après-midi, les élèves (et enseignants !) se sont réunis avec notre jury d’experts pour présenter leurs projets :
  • Les primaires de l’École Alsacienne nous ont enchantés avec leurs pièces de théâtre, contes, chants et aquarelles !
  • Les terminales du Lycée Pablo Picasso nous ont quant à eux dévoilé de nombreux articles, interviews et présentations sur les grands enjeux des pôles comme la fonte du pergélisol ou encore la problématique du tourisme en Arctique. Ils nous ont aussi régalé avec une pièce de théâtre pleine d’humour consacrée aux grands explorateurs polaires !
  • Enfin, les élèves de l’option Demain C’est Nous de Fénelon Notre-Dame ont partagé leurs créations vidéos : émission de radio fictive illustrant les conséquences de nos actions dans les régions polaires, impacts de la disparition du krill, ou encore la prise de parole d’un ours polaire pour dénoncer les comportements des humains envers leur environnement.
Retour sur les crushs du jury !

Le jury composé d’experts des pôles a remis ses crushs aux projets qui les a le plus marqué :

Anne MANIPOUD CHARCOT : L’arrière petite fille du Commandant Charcot et Présidente de l’Association des amis de Jean-Baptiste Charcot a remis son crush à l’ensemble des élèves et enseignants !

SommetDesPoles_MarieFINA22(138)

Rémy MARION : Ce très grand expert des pôles a remis son crush à Mathis, Anatole et François-Xavier pour leur vidéo qui met en avant l’importance du krill.

Jacques PÉTRY : Le Président de notre fonds de dotation Le Français, témoin des pôles a remis son crush pour la parodie d’émission radio réalisée par Mathis, Anissa et Maéva. Ils mettent en avant l’impact global de nos actions en France dans les régions polaires, et notamment au Svalbard. 

SommetDesPoles_MarieFINA22(149)

Marie-Béatrice FOREL : La chercheuse en micropaléontologie au Muséum nationale d’Histoire Naturelle a remis son crush à Chloé, Tatiana et Victoire pour leur interview fictive sur le pergélisol.

 

Matthieu TORDEUR : Cet aventurier membre de la Société des Explorateurs Français a souhaité récompenser la pièce de théâtre  d’Océane, Alexane, Shirine et Emma sur les grands explorateurs polaires.

 

SommetDesPoles_MarieFINA22(83)

En marge du Sommet des Pôles, Anne Manipoud Charcot, arrière petite fille du Commandant Charcot et Présidente de l’association Les Amis de Jean-Baptiste Charcot a ouvert les portes de sa maison familiale et a offert à des élèves du Lycée Pablo Picasso et de l’École Alsacienne le privilège de visiter cette demeure chargée d’histoire. Un grand merci à elle pour les avoir guidés à travers les magnifiques souvenirs de sa famille ! 

Crédits photos : Marie FINA / Le Français, témoin des pôles 2022

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Conférence « Arctique, l’ultime frontière »

CONFÉRENCE "ARCTIQUE, L'ULTIME FRONTIÈRE"
IMG_5666
Conférence « Arctique, l’ultime frontière » avec Vents d’Aventure, UNU Mondo Expédition, et Céline ALBERT 

L’Odyssée Polaire s’est conclue le jeudi 14 Avril par une troisième et dernière conférence intitulée « Arctique, l’ultime frontière».

VENTS D’AVENTURE

L’aventurier Thomas Da Silva a créé l’association Vents d’Aventure dans le but de soutenir des expéditions tournées vers la sensibilisation au dérèglement climatique et la préservation de l’environnement. C’est de là qu’est né Katabatik expédition, un projet ambitieux pour éduquer sur les conséquences du dérèglement climatique en Arctique. L’objectif : rejoindre le Pôle Nord à ski depuis la station russe de Barnéo !

L’expédition en quelques chiffres :
  • Entre 18 à 21 jours de traversée
  • Entre 100 à 130km à parcourir (varie selon la dérive de la banquise !)
  • -20 à -35 °C en moyenne
  • Les coordonnées du Pôle Nord : 90° 0’ 0’’ N 135° 0’ 0’’ W

Ce projet souligne l’importance de la sensibilisation auprès de publics divers, des scolaires et employés d’entreprises. L’éducation est un levier important dans la lutte contre le dérèglement climatique !

UNU MONDO EXPEDITION

« 1 planet 1 ocean 1 planet »

L’association UNU Mondo Expédition a été créée à des fins de sensibilisation et de contribution aux recherches scientifiques en Arctique, et ce y en menant des expéditions à la voile.

C’est à bord du voilier Northabout que Tobias Carter et son équipe se sont rendus pour la première fois en Arctique en 2020. Ce bateau de 20 tonnes pour 15 mètres de long en aluminium est le seul navire au monde à avoir effectué à deux reprises le tour complet de l’océan Arctique !

L’objectif de ces expéditions est d’à la fois sensibiliser le grand public, mais aussi de contribuer aux recherches scientifiques dans cette région du monde : prélèvement d’eau de mer deux fois par jour, installation de stations météorologiques et déploiement de bouées pour Météo France.

Pourquoi avoir choisi l’Arctique ?

Parce-que les pôles sont des témoins importants du dérèglement climatique.

À titre de comparaison, la température moyenne en France a augmenté de 1.8°C ; au Svalbard, cette augmentation atteint déjà 5 à 7 °C !

CÉLINE ALBERT

« Les changements globaux que connaît notre planète ont un impact important sur les espèces d’oiseaux marins arctiques »

Chercheuse en écologie marine spécialisée dans l’écotoxicologie, Céline ALBERT a réalisé sa thèse au LIENs à La Rochelle.

Elle nous a mentionné les études qui suggèrent que les espèces d’oiseaux marins boréales commencent à prendre le dessus sur les espèces arctiques. Ces espèces sont des bioindicateurs essentiels de l’état de santé de l’environnement marin

Focus sur le mercure : c’est un élément naturel qu’on retrouve de plus en plus dans l’environnement à cause de l’activité humaine qui affecte la santé des organismes vivants.

Il y a beaucoup de collaborations internationales pour collecter les données sur l’évolution des oiseaux et leur taux de toxicité.

Les recherches sur le terrain se font souvent dans des conditions spartiates. Par exemple, sur leur terrain au Groenland, les chercheurs n’ont pas d’eau courante ni d’électricité. De plus, l’ours polaire est une menace constante !

Il est important de noter qu’au Svalbard, l’accès à la biodiversité est très strict et règlementé. Il est par ailleurs interdit d’accéder aux zones où se trouvent des ours blancs.

Un grand merci à Thomas DA SILVA, Tobias CARTER et Céline ALBERT pour ces conférences qui nous ont fait voyagé en Arctique et découvert la richesse et la fragilité de l’écologie marine qui y vit ! 

Crédit photo infographie : Thomas BOUR / UNU Mondo Expédition

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Conférence « Cap vers des solutions pour les pôles »

CONFÉRENCE "CAP VERS DES SOLUTIONS POUR LES PÔLES"
Isabel
Conférence « Cap vers des solutions pour les pôles » avec Isabelle AUTISSIER, Emeline PETTEX et Marie-Noëlle RIMAUD

L’Odyssée Polaire s’est poursuivie le mercredi 13 Avril avec la seconde conférence intitulée « Cap vers des solutions pour les pôles ». Nous avons eu le plaisir d’accueillir la navigatrice et présidente de WWF France Isabelle AUTISSIER, et les chercheuses Marie-Noëlle RIMAUD et Émeline PETTEX.

Ces expertes des régions polaires nous ont sensibilisés à la beauté de ces régions, aux enjeux auxquels elles font face et aux solutions à notre portée pour agir contre le dérèglement climatique qui les affecte.

Isabelle AUTTISIER

La célèbre navigatrice Isabelle AUTISSIER commencé son intervention par la problématique des routes maritimes en Arctique.

Au Nord, cette route est désormais accessible, et la fonte de la banquise y ouvre évidemment la voie à une augmentation du trafic. La route maritime russe est complexe : c’est une véritable plateforme pour la Russie qui l’emprunte pour envoyer ses matières premières vers la Chine. Les enjeux stratégiques de cette route du nord en Russie sont donc considérables !

La France a établi récemment sa stratégie polaire, un pas important pour cette nation historique des pôles ! Isabelle AUTISSIER nous a rappelé aussi la place essentielle des régions polaires dans le dérèglement climatique, avec la problématique du gulf stream et de l’effet albédo.

Au Groenland, les nombreuses ressources du territoire lancent un vif débat : soit le pays décide de les exploiter malgré les risques écologiques, et ouvre ainsi la porte aux entreprises étrangères en sachant qu’elles saccageront tout ; soit il décide de les préserver pour en faire une force !

En conclusion, Isabelle AUTISSIER évoque avec nous les solutions qui sont à notre portée. Le GIEC a publié dernièrement un rapport qui nous explique les outils pour agir, tant individuellement que collectivement.

Émeline PETTEX

La chercheuse Émeline PETTEX nous a exposé lors de son intervention les richesses et la beauté du continent Antarctique.

L’Antarctique est le continent le plus froid, sec et venteux au monde. C’est aussi une très grande réserve d’eau douce. La biomasse côtière y est très développée ; on y trouve près de 40 espèces d’oiseaux !

Émeline PETTEX a abordé l’importance du krill dans la chaîne alimentaire de cette région du monde : il est la base de l’alimentation d’une grande partie de cette biodiversité, et est aujourd’hui menacé. Ce véritable or rose de l’Antarctique a vu sa population diminuer de 50 à 70% depuis les années 1970.

Marie-Noëlle RIMAUD

La chercheuse Marie-Noëlle RIMAUD a clôturé cette conférence avec une intervention très intéressante sur la question du tourisme dans les régions polaires et en particulier en Arctique. Elle nous a également exposer la richesse et les attraits de la culture Inuit.

Ce peuple arctique donne une place très importance à la chasse et la pêche. Au Groenland, la devise Imaga, qui signifie « on verra » exprime parfaitement le stoïcisme de ces peuples qui ont depuis longtemps accepté que la nature est plus forte que la communauté.

La question du tourisme au Groenland est très intéressante : au total, ce sont 85.000 touristes qui s’y rendent chaque année, alors que la population locale ne s’élève qu’à 56.000 personnes !

Le tourisme est donc une opportunité ou une menace ?

Marie-Noëlle Rimaud nous explique qu’il y a trois axes importants dans l’économie de cette région : l’exploitation minière, la pêche, et le développement touristique.

Quand les touristes viennent en Arctique, ils sont souvent à la recherche du Big Arctic Five (expression empreuntée aux safaris en Afrique) :

  • Les aurores boréales
  • Le traîneau à chiens
  • La glace
  • Les baleines
  • Les communautés autochtones

Pour faire du tourisme une belle opportunité pour cette région, Mme Rimaud donne des conseils essentiels :

  • Être conscient en tant que voyageur qu’on participe à cette problématique écologique
  • Réduire le nombre de voyageurs
  • Utiliser des moyens de transports plus doux
  • Éviter les destinations fragiles
  • Privilégier les prestataires locaux

Un grand merci à Isabelle AUTISSIER, Émeline PETTEX et Marie-Noëlle RIMAUD pour ces interventions qui ont su souligner la beauté de ces régions et l’importance de les protéger !

Crédits photos : Myriam FONTAINE / Fénelon Notre-Dame

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !

Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Conférence « Messagers de Pôles »

Conférence "Messagers de Pôles"
conference anne charcot_odyssepolaire_cm2_avril2022_MF_2
Conférence « Messagers des Pôles » avec Heïdi SEVESTRE et Anne MANIPOUD CHARCOT

La première conférence de l’Odyssée Polaire intitulée « Messagers des Pôles » a rassemblé la glaciologue Heïdi SEVESTRE et la Présidente de l’association « Les Amis de Jean-Baptiste CHARCOT » et arrière-petite-fille de Jean-Baptiste CHARCOT Anne MANIPOUD CHARCOT.

Ces deux interventions ont permis de bien comprendre l’importance de la communication sur le sujet du dérèglement climatique, et de partir sur les traces d’un explorateur polaire hors normes.

HEIDI SEVESTRE

Heidi SEVESTRE a des liens très forts avec notre partenaire et co-organisateur de l’évènement, Fénelon Notre-Dame. Elle a emmené à deux reprises des élèves de l’établissement au Svalbard pour les sensibiliser aux réalités de l’évolution des pôles.

« Le monde brûle par les deux bouts. »

Elle nous a rappelé les épisodes de chaleur qui ont eu lieu en début d’année en Arctique et en Antarctique.

En Arctique, cette canicule a été causée entre autres par des rivières atmosphériques, et par conséquent le permafrost a connu un important dégel. si l’Arctique venait à disparaître entièrement, le niveau des mers s’élèverait de 58 mètres. Cette fonte de l’Arctique a donc un impact mondial.

En Antarctique, continent représentant 23x la taille de la France, c’est la région Est qui a souffert de la canicule. Des records exceptionnels de 40 degrés supérieurs à la normale saisonnière y ont été enregistrés. La canicule a aussi causé la désintégration des calottes glaciaires en Antarctique, et ces barrières de glace ne peuvent aujourd’hui plus se reconstruire

Spécialisée dans l’étude des glaciers en Arctique, Heïdi constate chaque jour leur évolution. Elle voit aussi la population de ces régions s’adapter à tous ces changements, et la grande créativité dont elle fait preuve !

ANNE MANIPOUD CHARCOT

«  Jean-Baptiste CHARCOT est né en marin et mort en marin. »

Nous avons eu le privilège d’écouter l’arrière-petite-fille du Commandant Jean-Baptiste CHARCOT nous raconter le destin de ce médecin explorateur passionné des pôles.

Né le 15 Juillet 1867, Jean-Baptiste CHARCOT a beaucoup voyagé dans sa jeunesse et a développé une véritable curiosité pour ces régions qui lui étaient inconnues.

Sa première expédition l’a mené en Arctique en 1902 : elle donnera le ton au reste de sa vie.

Son expédition en Antarctique au début du 20ème siècle l’amène à découvrir 1000km de côtes, et à collecter près de 75 caisses d’observations. Un butin très conséquent !

Il perd la vie le 16 Septembre 1936 dans un naufrage au large de l’Islande. 40 personnes perdront la vie, et un seul marin survivra.

Les échantillons récoltés par Charcot et ses équipes servent encore aujourd’hui d’éléments de comparaison avec les données actuelles du dérèglement climatique.

Un grand merci à Heïdi SEVESTRE et Anne MANIPOUD CHARCOT pour ces deux interventions riches en découvertes !

Crédits photo : Myriam FONTAINE / Fénelon Notre-Dame

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !