Catégories
ACTUALITES Évènements HOMEPAGE

Conférence « Cap vers des solutions pour les pôles »

CONFÉRENCE "CAP VERS DES SOLUTIONS POUR LES PÔLES"
Isabel
Conférence « Cap vers des solutions pour les pôles » avec Isabelle AUTISSIER, Emeline PETTEX et Marie-Noëlle RIMAUD

L’Odyssée Polaire s’est poursuivie le mercredi 13 Avril avec la seconde conférence intitulée « Cap vers des solutions pour les pôles ». Nous avons eu le plaisir d’accueillir la navigatrice et présidente de WWF France Isabelle AUTISSIER, et les chercheuses Marie-Noëlle RIMAUD et Émeline PETTEX.

Ces expertes des régions polaires nous ont sensibilisés à la beauté de ces régions, aux enjeux auxquels elles font face et aux solutions à notre portée pour agir contre le dérèglement climatique qui les affecte.

Isabelle AUTTISIER

La célèbre navigatrice Isabelle AUTISSIER commencé son intervention par la problématique des routes maritimes en Arctique.

Au Nord, cette route est désormais accessible, et la fonte de la banquise y ouvre évidemment la voie à une augmentation du trafic. La route maritime russe est complexe : c’est une véritable plateforme pour la Russie qui l’emprunte pour envoyer ses matières premières vers la Chine. Les enjeux stratégiques de cette route du nord en Russie sont donc considérables !

La France a établi récemment sa stratégie polaire, un pas important pour cette nation historique des pôles ! Isabelle AUTISSIER nous a rappelé aussi la place essentielle des régions polaires dans le dérèglement climatique, avec la problématique du gulf stream et de l’effet albédo.

Au Groenland, les nombreuses ressources du territoire lancent un vif débat : soit le pays décide de les exploiter malgré les risques écologiques, et ouvre ainsi la porte aux entreprises étrangères en sachant qu’elles saccageront tout ; soit il décide de les préserver pour en faire une force !

En conclusion, Isabelle AUTISSIER évoque avec nous les solutions qui sont à notre portée. Le GIEC a publié dernièrement un rapport qui nous explique les outils pour agir, tant individuellement que collectivement.

Émeline PETTEX

La chercheuse Émeline PETTEX nous a exposé lors de son intervention les richesses et la beauté du continent Antarctique.

L’Antarctique est le continent le plus froid, sec et venteux au monde. C’est aussi une très grande réserve d’eau douce. La biomasse côtière y est très développée ; on y trouve près de 40 espèces d’oiseaux !

Émeline PETTEX a abordé l’importance du krill dans la chaîne alimentaire de cette région du monde : il est la base de l’alimentation d’une grande partie de cette biodiversité, et est aujourd’hui menacé. Ce véritable or rose de l’Antarctique a vu sa population diminuer de 50 à 70% depuis les années 1970.

Marie-Noëlle RIMAUD

La chercheuse Marie-Noëlle RIMAUD a clôturé cette conférence avec une intervention très intéressante sur la question du tourisme dans les régions polaires et en particulier en Arctique. Elle nous a également exposer la richesse et les attraits de la culture Inuit.

Ce peuple arctique donne une place très importance à la chasse et la pêche. Au Groenland, la devise Imaga, qui signifie « on verra » exprime parfaitement le stoïcisme de ces peuples qui ont depuis longtemps accepté que la nature est plus forte que la communauté.

La question du tourisme au Groenland est très intéressante : au total, ce sont 85.000 touristes qui s’y rendent chaque année, alors que la population locale ne s’élève qu’à 56.000 personnes !

Le tourisme est donc une opportunité ou une menace ?

Marie-Noëlle Rimaud nous explique qu’il y a trois axes importants dans l’économie de cette région : l’exploitation minière, la pêche, et le développement touristique.

Quand les touristes viennent en Arctique, ils sont souvent à la recherche du Big Arctic Five (expression empreuntée aux safaris en Afrique) :

  • Les aurores boréales
  • Le traîneau à chiens
  • La glace
  • Les baleines
  • Les communautés autochtones

Pour faire du tourisme une belle opportunité pour cette région, Mme Rimaud donne des conseils essentiels :

  • Être conscient en tant que voyageur qu’on participe à cette problématique écologique
  • Réduire le nombre de voyageurs
  • Utiliser des moyens de transports plus doux
  • Éviter les destinations fragiles
  • Privilégier les prestataires locaux

Un grand merci à Isabelle AUTISSIER, Émeline PETTEX et Marie-Noëlle RIMAUD pour ces interventions qui ont su souligner la beauté de ces régions et l’importance de les protéger !

Crédits photos : Myriam FONTAINE / Fénelon Notre-Dame

Pour découvrir le bilan complet de l’Odyssée Polaire, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.